Aller au contenu principal
Comment mon acompte est-il déterminé et comment puis-je le modifier ? 

Comment mon acompte est-il déterminé et comment puis-je le modifier ? 

Nous calculons le montant de votre facture d’acompte sur la base de vos index compteur qui déterminent votre consommation réelle. Une fois par an, vous devez les communiquer à votre gestionnaire de réseau et il nous les transmet à son tour. Si vous ne les lui transmettez pas, alors votre gestionnaire de réseau fera une estimation de votre consommation

Ensuite, nous établirons votre facture de régularisation annuelle et déterminons le montant de votre prochain acompte. C'est donc toujours mieux de communiquer vos index pour que nous puissions baser le montant de votre acompte sur votre consommation réelle.  

Dernière étape: nous appliquons vos conditions tarifaires à cette consommation. Si vous êtes en contrat variable, nous tiendrons compte des prix de marché actuels et prévisionnels pour les 12 prochains mois. 

A tout moment, vous pouvez réintroduire vos index compteur sur Votre espace client personnel. Votre acompte peut ainsi être adapté à votre consommation réelle et à l’évolution récente des prix de marché. Votre prochaine facture d’acompte indiquera alors le montant ajusté. 

Veuillez noter que vous ne pouvez pas réduire ou augmenter constamment votre paiement anticipé. Une fois que vous avez effectué un changement, vous devez attendre votre facture de régularisation avant de pouvoir effectuer un autre ajustement. Vous ne pouvez également monter ou descendre que de 20 % au maximum. 

Toujours besoin d'aide?

Contactez-nous

Contact chat

Lancez un chat

Tous les jours de la semaine de 8:00 à 21:30 et le samedi de 9:00 à 14:00.

Vers le chat

Contact phone

Appelez-nous

Tous les jours de la semaine de 8:00 à 19:00 et le samedi de 9:00 à 14:00.

Téléphonez-nous

Contact e-mail

Envoyez-nous un e-mail

Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Envoyez-nous un e-mail

Contact press

Vous êtes journaliste ?

Découvrez nos communiqués de presse.

Cliquez ici