Aller au contenu principal

Découvrez comment limiter vos pics de consommation

Le nouveau tarif capacitaire ? Cette nouvelle méthode de calcul implique que les coûts de distribution apparaissant sur votre facture sont calculés principalement sur la base de vos pics de consommation. Afin de maintenir ce montant le plus bas possible, vous devez à tout prix éviter les pics de consommation électrique élevés. Heureusement, de nombreux gestes peuvent vous y aider. Voici quelques conseils pour réduire au maximum votre facture.

Link symbol Copier le lien
Copié
Thumbnail

5 gestes simples

 

  1. Répartissez votre consommation entre la journée et la nuit

    Évitez d'utiliser simultanément plusieurs appareils énergivores, en particulier s'ils fonctionnent pendant plus de 15 minutes. Ne faites pas tourner une machine à laver pendant que vous utilisez votre cuisinière et que vous rechargez votre voiture, par exemple. Répartition de votre consommation = réduction de votre facture !

     

  2. Mesurer, c'est contrôler !

    Activez votre compteur numérique dans Mon espace client. Vous pourrez ensuite facilement identifier les origines de vos pics de consommation via mijn.fluvius.be.

     

  3. Réglez vos appareils intelligemment

    Aujourd'hui, bon nombre d'appareils sont équipés d'une minuterie intégrée, comme des bornes de recharges, des lampes LED, des machines à laver ou d'autres appareils électroménagers intelligents. Programmez-les à des horaires différents.

     

  4. Voiture électrique ?

    Optez pour une recharge lente, moins énergivore.

     

  5. Surveillez la température

    Quand il fait un froid de canard chez vous après une journée au travail, vous devez allumer le chauffage à fond pour réchauffer votre habitation. Cela consomme bien plus d'énergie que si vous mainteniez une température constante plus basse. Vous allez probablement aussi cuisiner et lancer une machine... Et hop, votre consommation va s'envoler ! Ces pics de consommation sont donc faciles à éviter.

     

 

Quelques gestes qui demandent plus d'investissement

 

  1. Autoproduction

    Vous avez des panneaux solaires ou une batterie domestique ? Utilisez votre énergie autoproduite de façon optimale en utilisant vos appareils électriques lorsque vos panneaux solaires produisent le plus. Vous limiterez ainsi vos prélèvements sur le réseau. Cette stratégie est d'autant plus intéressante si vous avez une voiture électrique ou une pompe à chaleur. Certes, cela demande un investissement de départ. Mais il sera rentabilisé à coup sûr !

     

  2. Bien isolé, c'est à moitié gagné

    Une bonne isolation est bien sûr indispensable. Cela vous permet de faire des économies de chauffage en hiver, et des économies d'air conditionné en été. Et vous réduisez les risques de générer des pics d'énergie !

     

    En savoir plus sur le tarif capacitaire ? Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir ici.

     

  3. Un stockage optimal

    Vous avez déjà pensé à investir dans une batterie domestique ? C'est assurément un investissement rentable. En effet, une batterie domestique stocke l'énergie solaire de vos panneaux afin que vous puissiez l'utiliser quand vous en aurez besoin. Quand vous atteignez un pic de consommation d'énergie, par exemple.

     

    Quelques avantages de la batterie domestique :

    • Vous utilisez 100 % d'électricité verte. Aucune place au doute puisque vous produisez vous-même votre électricité.
    • Votre facture et votre pic de consommation diminuent, tout comme votre tarif capacitaire : logique, puisque vous consommez moins d'énergie.
    • Vous êtes (en partie) « off grid » : vous êtes partiellement indépendant du réseau grâce à une réserve d'énergie permanente, même en cas de panne générale de courant.

     

    -> Conseil : vous habitez dans une zone reculée ? Dans ce cas, n'hésitez pas à investir dans une batterie domestique !