Aller au contenu principal

TotalEnergies réussit la passe de trois et remporte la concession de la Plate Taille jusqu’en 2025

TotalEnergies exploite la centrale hydroélectrique de la Plate Taille depuis 2014. La concession de cette exploitation vient d’être prolongée jusqu’en 2025. Une excellente nouvelle pour votre approvisionnement en électricité verte, car cette centrale complète à merveille la production des 42 éoliennes du parc off-shore Rentel, rachetée et gérée par TotalEnergies depuis octobre 2020. 

Link symbol Copier le lien
Copié

En effet, la centrale de la Plate Taille fonctionne un peu comme une (très) grosse batterie qui permet de pomper l’eau du lac de l’Eau d’Heure, puis de la relâcher pour alimenter les turbines en fonction des besoins en électricité. Eau de la Plate Taille et vent du parc Rentel se prêtent ainsi main forte pour alimenter, sur base annuelle, quelque 300 000 ménages belges. De quoi renforcer l’ancrage local de TotalEnergies et sa stratégie de développement durable : tout bénéfice pour vous et pour la planète ! 

Le renouvellement, pour la deuxième fois consécutive, de la concession de la centrale de la Plate Taille est une excellente nouvelle pour les ménages belges alimentés en énergie verte et locale par TotalEnergies.  

TotalEnergies avait décroché une première concession pour opérer cette centrale sur la période de 2014 à 2018, puis une deuxième pour celle de 2018 à 2022. La collaboration avec la Sofico est maintenant prolongée jusqu’en 2025. Cette prolongation est extrêmement importante pour garantir l’approvisionnement en électricité verte des clients belges de TotalEnergies. 

Une énergie produite en quelques minutes 

Rappelons l’atout majeur de la centrale hydroélectrique de la Plate Taille : il s’agit d’une très importante installation de stockage d’électricité. Son fonctionnement ? Cette centrale de pompage-turbinage pompe l’eau du lac de l’Eau d’Heure (réservoir inférieur) vers celui de la Plate Taille (réservoir supérieur) lorsque l’électricité solaire et/ou éolienne est abondante. Et lorsque cette dernière se fait rare, l’eau est relâchée pour alimenter les  turbines. Un processus de production qui se déclenche en seulement quelques minutes, pour une installation que l’on pourrait donc comparer à une (très) grosse batterie. 

Quand le vent et l’eau se prêtent main forte 

Mais ce renouvellement de la concession de la Plate Taille tombe aussi à point nommé, car la centrale constitue le complément idéal au parc éolien off-shore Rentel, dont TotalEnergies rachète et gère l’entièreté de la production depuis octobre 2020.  

En effet, les 42 éoliennes du parc Rentel installées au large de Zeebrugge alimentent sur base annuelle 300 000 ménages clients de TotalEnergies. La centrale de la Plate Taille, quant à elle, permet donc à la fois d’absorber les excès de production et de compenser les défauts d’approvisionnement en énergie produite grâce au vent, par définition intermittente.  

Ce qui signifie que ces deux installations, ces deux sources de production d’énergie verte, hautement complémentaires, permettent de concrétiser chaque jour un peu plus la stratégie de développement durable et de renforcer l’ancrage local de TotalEnergies. Tout bénéfice pour ses clients, et pour la planète.